08/12/2020

La Peur

On dit qu'avant d'entrer dans la mer une rivière tremble de peur
Elle regarde en arrière le chemin qu'elle a parcouru,
depuis les sommets des montagnes,
la longue route sinueuse qui travers des forêts et des villages
Et devant elle elle voit un océan si vaste, qu'y pénétrer
ne paraît rien d'autre que devoir disparaître à jamais.

Mais il n'y a pas d'autre moyen.
La rivière ne peut pas revenir en arrière.
Personne ne peut revenir en arrière.
Revenir en arrière est impossible dans l'existence.
La rivière a besoin de prendre le risque d'entrer dans l'océan
parce que c'est alors seulement que la peur disparaîtra,
parce que c'est là que la rivière saura
qu'il ne s'agit pas de disparaître dans l'océan,
mais de devenir océan.

[ Khalil Gibran ]


08/08/2020

"Musique mariale à Venise au temps de Monteverdi"

Le 15 août, dans le cadre des Vêpres Musicales 2020 de Cucuron (Vaucluse), vous entendrez cette année des œuvres de Claudio Monteverdi, Bernardino Nanino, Paolo Cima, Leone Leoni. Avec toujours quelques voix et solistes de Cori Spezzati : viendrez-vous ?

* Samedi 15 Août 2020 à 18h / Eglise ND de Beaulieu (Cucuron)
* Chœur de Cucuron & Ensemble vocal Cori Spezzati
Orgues: Cécile Glaenzer & René Delosme, Violoncelle: Patrick Gabard. Direction : Olivier Opdebeeck
* Réservation recommandée : adoc84@orange.fr
* Libre participation aux frais - Venez masqués 😷 !

Les Amis de l'Orgue de Cucuron mettent tout en œuvre pour préparer de façon sécurisée ces belles rencontres musicales. Programme susceptible de modification selon l'évolution des conditions sanitaires : pour les mises à jour, consultez www.orguedecucuron.fr

 

20/03/2020

Batailles




"Sois sélectif dans tes batailles.
Parfois la paix vaut mieux
que d'avoir raison.
"

09/02/2020

Espressivo !

Au creux de l'hiver, une Ballade à 5 voix et 1 guitare, avec en particulier l'émouvant "Lamento d'Arianna" de Monteverdi.

Quelques œuvres choisies pour (re)découvrir une période où l'esthétique renaissante évolue vers l'esthétique baroque.

A ce tournant, l'expressionnisme profane vient influencer la musique sacrée, et la tradition italienne bascule vers les grandes écoles vocales du XVIIIe : école allemande avec Hassler et Schütz, italienne baroque avec Monteverdi et Gesualdo, anglaise avec Dowland.



Dimanche 9 Février à 16h - Chapelle de la Providence

77 rue des Martyrs, Paris 9e - Mo Pigalle

01/02/2020

... un grain de sel


Ne viens pas avec toute la vérité,
ne viens pas avec l’océan pour ma soif,
ne viens pas avec le ciel quand
je demande une lampe,
mais viens avec une étincelle,
de la rosée,
un flocon,
comme les oiseaux emportent
des gouttelettes après le bain
et le vent
un grain de sel.


Olav Håkonson Hauge (1908-1994)
Sur la touffe d’herbe de l’aigle


 

13/01/2020

Lectures 2020-2021

 

Voir aussi (clic) : 2018-19, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009

- Le silence des matriochkas" (Anne Bassi)
- "Station Eleven" (Emily St John Mandel)
- "La Familia grande" (Camille Kouchner)
- "Replay" (Ken Grimwood)
-
"La dernière chasse" (Jean-Christophe Grangé)
-
*"Irresponsables" (Marc-Arthur Gauthey)
- "Impossible" (Erri de Luca)
- "On regrettera plus tard" (Agnès Ledig)
- "Le flambeur de la Caspienne" (J-François Rufin)
- "Le Consentement" (Vanessa Springora)
- "Opus 77" (Alexis Ragougneau)
-
*"Mohammad, ma mère et moi" (Benoît Cohen)
-
*"Circé" (Madeline Miller)
- "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" (J.Paul Dubois)
- "Les disparus de la lagune" (Donna Leon)
- "La nuit des enfants rois" (Bernard Lenteric)
- "Dans le murmure des feuilles qui dansent" (Agnès Ledig)
- "Il faut que je vous parle" (Blanche Gardin)
- "Le bal des folles" (Victoria Mas)
- "Les oubliés du dimanche" (Valérie Perrin)
- "Je me suis tue" (Mathieu Menegaux)
-
*"Je suis Pilgrim" (Terry Hayes)