25/07/2018

"Splendeurs de l'Espagne Baroque"

Dans le cadre des Vêpres Musicales de Cucuron (Vaucluse), vous entendrez Mercredi 15 Août à 18h des oeuvres de Francisco Valls (1665-1747), un compositeur espagnol à découvrir !

Avec quelques voix et solistes de Cori Spezzati :) dont votre soprane préférée.

Au programme : "Missa a 5" pour soprano solo, chœur à 4 voix & basse continue, "Beata Dei genitrix Maria", pour soprano & alto solo, "Hodie Maria Virgo", pour double chœur

Chœur de Cucuron & Ensemble vocal Cori Spezzati
Basse de viole : Marie-Pierre Filloux
Orgues : Cécile Glaenzer & René Delosme
Direction : Olivier Opdebeeck


16/06/2018

Fleurs...

...Elle m'ouvrit la porte, vêtue de transparence, tenant encore dans ses bras un de ces bouquets de fleurs qui partent toujours à la recherche d'un cœur et ne trouvent qu'un vase.
 
Romain Gary
(Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable)


14/05/2018

L'Ensemble vocal Cori Spezzati retrouve ici son répertoire baroque vénitien de prédilection : début juin, nos auditeurs écouteront avec plaisir du Vivaldi, et pourront découvrir une messe méconnue de son contemporain Antonio Caldara (1670-1736). J'ai le plaisir d'y assurer la partie de soprano.

VIVALDI
   "Credo"

CALDARA  "Missa Providentiae"
pour solistes, chœur et orchestre

Ensemble vocal Cori Spezzati 
Ensemble instrumental Les Muses Galantes
Direction : Olivier Opdebeeck

 

Samedi 2 juin 2018 à 20h30 - Eglise des Billettes, 22 rue des Archives, Paris 4e
Dimanche 3 juin 2018 à 16h30 - Eglise St Antoine des Quinze-Vingts, 66 avenue Ledru-Rollin, Paris 12e

16/04/2018

Ne tombe pas amoureux...

Ne tombe pas amoureux d’une femme qui lit, d’une femme qui ressent bien trop, d’une femme qui écrit…
Ne tombe pas amoureux d’une femme cultivée, magicienne, délirante, folle.
Ne tombe pas amoureux d’une femme qui pense, qui sait ce qu’elle sait et qui, en plus, peut s'envoler ; une femme sûre d’elle-même.

Ne tombe pas amoureux d’une femme qui rit ou pleure en faisant l’amour, qui sait transformer sa chair en esprit ; et encore moins d’une qui aime la poésie (celles-là sont les plus dangereuses), ou qui passe une demi-heure à contempler un tableau et qui ne peut vivre sans musique.

Ne tombe pas amoureux d’une femme qui s’intéresse à la politique, qui est rebelle et qui a le vertige devant l'immense horreur des injustices. Une qui aime les matchs de foot ou de baseball et qui n’aime absolument pas regarder la télévision. Ni d’une femme qui est belle quels que soient les traits de son visage ou les lignes de son corps.

Ne tombe pas amoureux d’une femme intense, ludique, lucide et irrévérencieuse.
Ne souhaite pas tomber amoureux d'une telle femme.
Car, si d’aventure tu tombes amoureux d’une femme pareille, qu’elle reste ou pas avec toi, qu’elle t’aime ou pas, d’elle, d’une telle femme, JAMAIS on ne revient.

[Traduit de Martha Rivera-Garrido]

08/04/2018

Souvenir


"Rien n'est estimable en soi, ni l'or, ni les perles, ni les soieries les plus fines. Un objet, si parfait soit-il, n'a de valeur que par le souvenir qu'il incarne."

[Louis Lefebvre - Guanahani]

01/04/2018

Les 7 merveilles du monde

On a demandé à un groupe d’étudiants de dresser la liste de ce qu’ils croyaient être "Les Sept Merveilles du Monde" de notre époque.
Il y eut quelques différences mais voici en gros ce qui a recueilli le plus grand nombre de votes :

1. Les grandes pyramides d’Égypte 
2. Le Taj Mahal
3. Le Grand Canyon
4. Le Canal de Panama
5. L’Empire State Building
6. La Basilique St-Pierre
7. La Grande Muraille de Chine
 
Pendant qu’elle compilait les votes, l’enseignante nota qu’une étudiante n’avait toujours pas remis son papier. Elle demanda à la jeune fille si elle avait de la difficulté à dresser sa liste. 
Celle-ci répondit : "Oui, un peu. C’est difficile de décider car il y en a tellement !"
L’enseignante dit : "Dis-nous ce que tu as et peut-être pourrons nous t’aider ?"
 
La jeune fille hésita puis dit : "Je crois que les Sept Merveilles du Monde sont :

1. Voir
2. Entendre
3. Toucher
4. Goûter
5. Sentir
6. Rire…
7. et Aimer…"
La classe resta silencieuse...

Ces choses sont tellement simples et ordinaires que nous oublions à quel point elles sont merveilleuses !